MOSCOU (Reuters) – Le fabriquant de poids lourds Kamaz fait état de ventes plus importantes que prévues au premier trimestre, et le constructeur automobile AvtoVAZ annonce une augmentation de sa production pour avril afin de répondre à une demande soutenue par les exportations et les aides gouvernementales.

Kamaz, détenu à 11% par l’Allemand Daimler, a déclaré avoir écoulé 6.000 véhicules au premier trimestre, soit 13% de plus que sur la même période de l’année précédente.

De son côté, AvtoVAZ augmentera de 11,7% sa production de véhicules en avril par rapport à mars pour faire face à une hausse de la consommation. Celle-ci devrait en effet être soutenue par les nouvelles mesures d’aide gouvernementale mises en place en mars pour lutter contre la chute de la demande et les difficultés d’accès au crédit.

Ces déclarations interviennent alors que Renault, qui détient 25% d’AvtoVAZ, doit annoncer son projet d’alliance tripartite avec Nissan et Daimler mercredi matin à Bruxelles.

Cet accord ferait intervenir conjointement deux des plus gros constructeurs occidentaux sur le marché russe, dont le potentiel reste important malgré la crise.

Sergueï Kogogine, directeur général de Kamaz, explique que les ventes de poids lourds ont été soutenues par les exportations, mais avertit que la demande locale reste faible.

“Le marché russe est encore fragile” a-t-il expliqué à la presse.

Kamaz a perdu 1,12% et AvtoVAZ a cédé 0,26%.