L’Ibiza est sans doute la star de la marque Seat, c’est une jeune délurée. Enfin, elle n’est pas si jeune que ça puisque le modèle date de 2008…Depuis, un léger “Lifting” et la voilà qui repart pour un tour dans les cinq continents.

Seat Ibiza 2012

Depuis le temps des primes de son lancement, l’Ibiza se vendait majoritairement avec la motorisation 1.2 TDI de 75 chevaux. Or, dès 2012, les moteurs essence se sont ressaisis et s’accaparent presque la moitié des ventes du modèle. Pour le Diesel, c’est désormais le 1.6 TDI de 90 chevaux qui est le plus sollicité.

Sur la version FR qui remplace désormais la version Sport, les feux arrières sous forme de V présente une architecture dynamique. Ce qu’on peut relevé pour cette restylée 2012 c’est d’abord le renouvellement de la face avant avec une nouvelle calandre et des parc-chocs modifiées. Un nouveau bouclier arrière et des phares Xenon avec un LED diurne.

Pas de changement au niveau de la carrosserie, puisque se sont toujours les trois portes (SC), berline 5 portes et break (ST) qui sont au programme. Seule nouveauté, le 1.4 TSI de 1540 chevaux disponible avec la version break.

Côté motorisations, l’Ibérique s’avère bien généreuse. Pas moins de 7 motorisations essence du 1.2l de 670 chevaux jusqu’aux 1.4 TSI de 150 chevaux. En diesel, on compte 4 moteurs: 1.2 TDI 75 chevaux, 1.6 TDI 90 chevaux ou 105 chevaux et 2.0 TDI 143 chevaux.

En attendant un nouveau modèle de la gamme Ibiza, qu’en est-il de la sulfureuse Cupra avec ses 180 chevaux, Seat? Et bien le constructeur promet de revenir sur ce sujet d’ici la fin de l’année.