Chaque centimètre carré, chaque angle, chaque rayon de la Mission E reflète entre autres une chose : sa sportivité source d’émotion, dans la plus pure tradition de design Porsche. Point de départ : la silhouette d’une limousine de sport de seulement 130 cm de hauteur avec les attributs d’une voiture de course de Zuffenhausen. Et ce, avec des innovations visibles, telles que les éléments aérodynamiques intégrés au véhicule. Les entrées et sorties d’air prononcées à l’avant, sur les côtés et à l’arrière témoignent des flux d’air traversant de part en part la carrosserie, pour une plus grande efficacité et performance. La carrosserie améliore ainsi significativement l’écoulement autour des roues ; les sorties sur les flancs limitent la surpression dans les passages de roue et ainsi la portance.
L’avant façonné de manière sobre laisse entrevoir des similitudes avec la 918 Spyder et les voitures de course Porsche. Les phares à matrice DEL d’un nouveau type attirent le regard avec leur design lumineux à 4 points typique de la marque.
Flottants dans le flux des entrées d’air dans lesquelles ils sont intégrés, ils confèrent à la face avant son aspect  futuriste. Les quatre optiques DEL sont regroupés autour d’un capteur plat pour les systèmes d’aide à la conduite, dont le pourtour sert de clignotant. Les ailes avant prononcées et la section de capot extrêmement plat sont empruntés au design de la 911. Comme sur la 911 GT3 RS, un renfoncement large et marqué s’étend du capot de coffre avant jusqu’au toit. Les lignes latérales des fenêtres rappellent aussi la 911 avec une différence de taille: deux portes à ouverture antagoniste facilitent l’accès à bord, sans montants B. Encore une différence : les classiques rétroviseurs extérieurs sont remplacés sur les flancs par de discrètes caméras, contribuant à l’excellente aérodynamique du véhicule. Le design arrière souligne l’architecture typique des voitures de sport. La partie
centrale, élancée avec sa lunette arrière, laisse la place à des ailes arrière élargies, que seule une Porsche peut avoir. Un monogramme « PORSCHE » tridimensionnel, illuminé depuis l’intérieur, flotte dans un élément noir en verre, sous un arc de lumière s’étendant sur toute la largeur du véhicule.

L’habitacle : léger et ouvert avec quatre sièges individuels

P15_0784_a5_rgb

L’habitacle de la futuriste Mission E reprend tous les principes de conception traditionnels de Porsche : ouverture, purisme, architecture sobre, développement centré sur le conducteur pour un usage au quotidien. Le concept de motorisation tout-électrique permet de tout repenser. L’absence du tunnel de transmission ouvre
l’espace et donne une impression de plus grande légèreté. Les quatre sièges individuels sont dérivés des sièges baquet de compétition. Leur conception légère réduit la masse et assure un maintien latéral à toute épreuve des occupants lors de la conduite dynamique. La console centrale s’étend entre les sièges avant jusqu’au tableau de bord, élégamment arquée tel un pont, et ouverte dans sa partie inférieure