Avec la Mission E, Porsche présente au salon IAA de Francfort la première voiture de sport à quatre places purement électrique de l’histoire de la marque. Le concept car allie le design typique de la marque, une puissance élevée
de la première motorisation 800 V et des fonctionnalités d’avant-garde pour l’usage au quotidien.

Principales caractéristiques de cette voiture de sport innovante : quatre portes et quatre sièges individuels, une puissance de plus de 600 ch (440 kW) et plus de 500 km d’autonomie, transmission intégrale, quatre roues directrices, accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 s et environ 15 min pour une charge à 80 %. Les instruments, intuitifs et orientés au maximum vers le conducteur grâce à l’adaptation automatique à la position de ce dernier, sont commandés par le regard et la gestuelle, y compris au travers d’hologrammes.

 

Motorisation : plus de 600 ch avec des technologies issues de la compétition automobile en endurance.
Le moteur de la Mission E est complètement nouveau et pourtant typiquement Porsche : il a été expérimenté en compétition automobile. Deux moteurs synchrones à aimants permanents, similaires à ceux employés dans la 919 Hybrid, vainqueur des 24H du Mans 2015, propulsent la voiture et récupèrent l’énergie au freinage. 24 heures à puissance maximale et une double victoire constituent la meilleure démonstration du savoir-faire Porsche.

Ensemble, ils délivrent plus de 600 ch, catapultent la Mission E en moins de 3,5 s à 100 km/h et en moins de 12 s à 200 km/h.  À leur haut rendement, leur forte densité de puissance et leur déploiement d’énergie constant, s’ajoute un autre avantage : contrairement aux moteurs électriques actuels, ils développent leur pleine puissance, même lors de plusieurs accélérations successives rapprochées.
La transmission intégrale, ajustable en fonction du besoin et couplée au système Porsche Torque Vectoring assurant la répartition automatique du couple sur chacune des roues, transmet la puissance jusqu’à la route. Les quatre roues directrices assurent le suivi de la direction voulue avec une précision typiquement Porsche. La Mission E reste ainsi sous la barre des 8 min sur la boucle Nord du Nürburgring