Le nouveau code de la route a classé les contraventions en trois catégories en fonction de la gravité de l’infraction et pour chaque catégorie il a prévus des amendes bien définis :

Contraventions de 1ère classe
Sont punies d’une amende de 700 à 1 400 DH les infractions suivantes :

  • Dépassement de vitesse de 30 à moins de 50 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée.
  • Circulation sur la voie publique d’un véhicule hors agglomération la nuit sans éclairage.
  • Stationnement en infraction à la loi de nuit sans lumière en dehors d’une agglomération.
  • Non-respect de l’arrêt sur Stop ou par un feu rouge.
  • Franchissement d’une ligne continue.
  • Dépassement défectueux.
  • Arrêt ou stationnement d’un véhicule au niveau ou à proximité d’un passage à niveau.
  • Défaut de freins réglementaires.
  • Absence de dispositifs d’éclairage. Absence de dispositif de la ceinture de sécurité.
  • Surnombre de voyageurs.
  • Dépassement de 30 à 40% du poids total en charge autorisé.
  • Absence de contrôle technique.

Contraventions de 2ème classe
La valeur de l’amende y est fixée de 500 à 1 000 DH. Cela concerne les infractions simples comme, entre autres :

  • Dépassement de vitesse de 20 à moins de 30 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée.
  • Usage par le biais de la main de téléphone portable lors de la conduite, ainsi que tout autre appareil susceptible de réduire l’attention ou le mouvement.
  • Non-respect de la priorité accordée aux véhicules de gendarmerie, de protection civile, de police et d’ambulances faisant leurs avertissements spéciaux.
  • Arrêt de véhicules sur ou sous les ponts, dans les tunnels ou et passages souterrains…
  • Accès à l’autoroute par un véhicule à traction non mécanique, et par des cycles, tricycles, quadricycles à moteur dont la cylindrée est inférieure à 125 cm3.
  • Arrêt et stationnement sur les chaussées d’une autoroute ou sur ses bandes d’arrêt ou sur ses bretelles de raccordement sauf en cas de nécessité absolue.

Contraventions de 3ème classe
 
L’amende est fixée pour cette catégorie entre 300 et 600 DH. Les infractions concernées sont relatives aux règles d’équipement et d’aménagement techniques des véhicules, par exemple le non-port de la ceinture de sécurité (dispositifs d’accessoires et de sécurité).